Skip to main content

Nous l’avons déjà vu sur le blog, les ciseaux sont un élément important de votre trousse de couture. En effet le résultat final de votre cousette, dépend beaucoup de la bonne découpe de vos pièces. Il existe aussi d’autres outils de découpe comme le cutter rotatif. La guerre fait rage entre les deux d’ailleurs ?

Alors team ciseaux ou team cutter rotatif ?

Découvrons dans cet article, le matériel de coupe indispensable et toutes les astuces à connaître pour bien s’en servir.

ciseaux ou cutter rotatif de cape et didees.2 min

Le premier indispensable pour découper un tissu : les ciseaux

Tout d’abord, il vous faut une première paire à réserver pour la découpe de vos patrons papier. Ce dernier étant abrasif, les lames de vos ciseaux seront moins affutées à l’usage et risqueront d’abimer vos tissus à la découpe.

Ensuite, je vous recommande d’avoir plusieurs paires réservées à la découpe de vos différents tissus. Il existe différentes tailles de ciseaux à adapter au poids et épaisseur de votre tissu. J’ai ainsi dans ma trousse de couture :

  • des ciseaux de grande taille pour découper mes tissus épais comme les lainages, jeans, etc.
  • des ciseaux de taille moyenne pour découper les tissus plus légers comme les popelines, cretonnes, piqués de coton etc.

Pour terminer, je possède aussi des petits ciseaux à broder avec une lame fine et pointue. Ils sont à réserver pour les finitions comme la découpe des fils ou alors les tissus très fins.

Comment bien découper le tissu avec des ciseaux

Travaillez sur une table bien plate. Si vous êtes droitier, la pièce de tissu que vous découper doit se situer à gauche de vos ciseaux (et inversement si vous êtes gaucher). Coupez en positionnant la lame de vos ciseaux sur le plan de travail (le tissu va donc légèrement se soulever, mais pas trop).  Il faut toujours que votre lame de ciseaux, reste en contact avec la table. C’est important ! Découpez le long de votre patron ou des repères préalablement marqués en maintenant le tissu sur la table grâce à votre main gauche. Le tissu ne doit pas être trop tendu.

 Le secret d’une belle coupe ? Découpez doucement en prenant votre temps et surtout ne fermez pas entièrement les ciseaux quand vous coupez le tissu pour éviter les petits décrochés disgracieux… Dernier conseil, entrainez – vous pour attraper le coup de main.

Comment bien choisir ses ciseaux 

  • Légers, maniables et agréables dans la main. Il existe des ciseaux coudés qui permettent de couper en gardant la lame bien parallèle à votre table.
  • Plus les ciseaux sont longs, plus ceux-ci sont lourds, et donc moins ergonomiques. Privilégiez des ciseaux de 20 à 30 cm max de longueur.
  • Avec des lames bien affutées et durables
  • Choisissez des ciseaux pour droitier si vous êtes droitier, et des ciseaux pour gaucher, si vous êtes gaucher…

Si vous cousez de façon occasionnelle, et que vous ne souhaitez pas investir pour le moment dans différents types de ciseaux, vous pouvez déjà utiliser des ciseaux universels. Les plus connus sont de la marque Fiskars. Vous savez, ce sont les fameux ciseaux orange.

A propos de l’entretien de vos ciseaux, il suffit tout simplement de les aiguiser régulièrement.

Une autre alternative pour découper un tissu : le cutter rotatif

Pour vous aider lors de l’étape de la découpe de vos tissus, il existe aussi le cutter rotatif. Il ressemble à une roulette à découpe la pizza. Le cutter rotatif est muni d’une lame circulaire très affutée (attention aux doigts !) qui tourne sur elle-même. Comme les ciseaux, il existe différentes tailles de lame, à adapter à l’épaisseur et au type de vos tissus. Très simple d’utilisation, le cutter rotatif nécessite néanmoins un peu de matériel et un peu d’entrainement aussi. En effet, il vous faut une règle et un tapis de découpe pour protéger votre plan de travail.

materiel cutter rotatif 600px min

Comment bien découper le tissu avec le cutter rotatif

Tout d’abord, je préfère me mettre debout pour découper au cutter rotatif. C’est d’ailleurs recommandé. Ensuite, il suffit de positionner son tissu préparé sur un tapis de découpe. Puis, positionnez votre règle le long de la découpe à réaliser. N’utilisez pas de règle en métal qui risque d’émousser beaucoup plus rapidement votre cutter rotatif. Préférez une règle en acrylique. Votre main libre, maintient la règle bien à plat. Ensuite, faites rouler le cutter le long de la règle en le poussant (pas en le tirant vers vous) et en appliquant une pression uniforme pendant toute la découpe. Il faut toujours rester parallèle à votre règle pour obtenir une belle découpe.

Attention, pour éviter les accidents : ne mettez jamais votre main devant votre cutter et ne touchez pas la lame. Croyez-moi, un moment d’inattention arrive très vite.

D’ailleurs pour vous entraîner à découper au cutter rotatif, pourquoi ne pas coudre un nœud papillon ? Le tuto et le patron gratuit sont par ici.

Comment bien choisir son cutter rotatif 

  • Léger et agréable dans la main
  • Un mode sécurité qui permet de rendre la lame inaccessible quand le cutter n’est pas utilisé
  • Lame bien affutée et durable
  • Tout comme les ciseaux, les lames de votre cutter sont à adapter au type de tissu à découper
  • Lame interchangeable facilement : la lame de votre cutter s’émousse au cours du temps et d’ailleurs, plus rapidement que les ciseaux. Il est impératif de pouvoir la changer facilement.

Et du coup ? Ciseaux ou cutter rotatif  pour découper un tissu ?

Tout simplement, je trouve qu’ils sont complémentaires. J’ai d’ailleurs les 2 dans ma trousse de couture.

Le cutter rotatif est parfait pour les lignes droites, les tissus fins, le simili, la toile cirée etc. Une fois qu’on a le coup de main, on gagne réellement en temps et surtout en précision. Je trouve la découpe beaucoup plus nette. De même, pour les tissus qui doivent rester bien à plat lors de la découpe (comme les tissus qui bougent beaucoup), je préfère utiliser le cutter rotatif.

Plusieurs cas dans lesquels je préfère utiliser les ciseaux :

  • pour les courbes (même s’il existe des cutters rotatifs spécifiques) je préfère utiliser les ciseaux.
  • Pour les tissus particuliers comme ceux qui s’effilochent beaucoup. En effet, j’ai remarqué que tous les petits fils viennent s’agglutiner sur mon cutter rotatif et le rendent moins efficace.

Mais pour conclure, le principal, comme pour toute activité de loisirs, c’est d’utiliser l’outil avec lequel vous êtes le plus à l’aise. 

Et vous ? Votre avis m’intéresse ! Racontez-moi vos expériences de découpe en commentaires.

Leave a Reply

quatre − trois =