Skip to main content

Les termes techniques en couture et leurs définitions

Que ce soit sur les patrons, dans les livres ou sur internet, il existe beaucoup de termes techniques en couture qui peuvent vous paraître obscurs. Pas de panique, De cape et d’idées vous a concocté un petit lexique tout chaud tout beau. Je compte sur vous pour l’enregistrer dans vos favoris !

Les termes techniques des tissus

Pour commencer, vous allez entendre parler de droit fil, lisière, chaîne et trame. Pour faire très simple, sachez déjà qu’un tissu est tissé à partir de 2 fils : la chaîne et la trame. Les fils de trame sont tendus sur le métier à tisser et on vient y entrelacer perpendiculairement des fils de chaîne. Ceci en tête, voici les principaux termes que vous allez retrouver.

La lisière : ce ne sont pas les cotés coupés aux ciseaux par votre mercerie. Ce sont les deux autres bords finis tout le long de votre tissu. Vous pouvez y apercevoir parfois des petits trous. Ils sont souvent tissés plus serrés.

Les fils de chaîne sont parallèles à la lisière. Et les fils de trame sont eux perpendiculaires à la lisière.

Le droit-fil lisière (ou simplement appelé droit fil) : c’est le sens du tissu parallèle à la lisière. Vous trouverez sur vos patrons une flèche avec indiqué « droit fil » ou « DF ». Il faut tout simplement positionner votre patron de façon à ce qu’il soit parallèle à la lisière en prenant cette flèche comme repère.

Il existe aussi le droit fil trame : c’est le sens du tissu perpendiculaire à la lisière.

Le biais : c’est le sens du tissu à 45° de la lisière (retenez en diagonal).

Lisière et droit fil d'un tissu - terme technique couture

Un dernier terme qui concerne cette fois la préparation du tissu. Décatir. Ceci consiste à éliminer l’apprêt qui est déposé sur le tissu après sa fabrication. Une des façons les plus simples est de laver votre tissu avant de le coudre. Pour les fibres naturelles (coton, lin, laine), cette étape peut vous éviter des problèmes de rétrécissement par la suite.  Rien de pire qu’un vêtement qui rétrécit lors du premier lavage une fois qu’on a passé beaucoup de temps à le confectionner. N’est-ce pas ?

Les termes techniques à la machine à coudre

Les points basiques de votre machine à coudre

Coudre au point droit : c’est le point de base de votre machine et c’est celui que vous utiliserez le plus souvent.

Coudre au point zigzag : c’est le deuxième point de votre machine qui devrait vous servir assez souvent. Il permet de surfiler les bords d’un tissu, faire des points élastiques et des boutonnières. Bref très utile. 

Piquer nervure : il faut dans ce cas effectuer une piqure au point droit très près du bord, 2 mm en général. Cette piqure demande beaucoup de précision.

Surpiqure : la surpiqure est une couture visible sur l’endroit au point droit qui sert à renforcer et / ou décorer votre ouvrage. Vous trouverez aussi la surpiquer nervure : une couture sur l’endroit du vêtement à 2mm du bord.

point droit et point zigzag

Les termes techniques pour couper et coudre

Dégarnir les angles : il vous suffit de couper le surplus de tissu tout autour de l’angle (sans couper le fil de la couture bien sûr). Cela permet d’obtenir un bel angle bien pointu une fois le tissu retourné sur l’endroit.

Cranter : c’est la même idée que dégarnir. Il vous faut réaliser des entailles (droites ou en petit triangle) dans les marges de couture et ce sans couper le fil de la couture. Cela permet une fois le tissu retourné sur l’endroit d’avoir de belles finitions et des coutures qui restent bien à plat sans gondoler. Il faut surtout cranter les marges de couture dans les courbes et arrondis.

Gérer l’embus : pour donner du volume lors de l’assemblage des pièces et notamment pour les manches et coutures aux épaules, le patron peut prévoir un surplus de tissu. La pièce semble alors trop grande pour être assemblée sur une emmanchure. C’est normal, il vous faut répartir ce surplus de tissu le long de la couture et sans créer de plis disgracieux.

Surfiler : il s’agit de finir le bord de votre couture pour éviter que le tissu ne s’effiloche. Il suffit d’effectuer un point zig-zag ou un point de surjet le long du bord du tissu (il est indiqué sur la notice de votre machine à coudre). J’ai rédigé un article à ce sujet 😉

Surjeter : dans ce cas il s’agit d’assembler et de surfiler en même temps deux morceaux de tissus grâce à la surjeteuse. Très utile pour les tissus extensibles comme le jersey.

Entoiler : il s’agit de renforcer un tissu pour qu’il soit plus rigide. Il existe plusieurs façons d’entoiler un tissu avec un entoilage à coudre ou un entoilage thermocollant par exemple. Je vous détaille tout ça dans cet article : comment bien choisir son thermocollant.

cranter et dégarnir un angle

Les termes techniques sur les patrons de couture

Un patron contient l’ensemble des pièces qu’il vous faut découper et assembler pour réaliser un vêtement. Un patron ne présente généralement que la moitié du vêtement. Vous aurez donc la moitié du devant, la moitié du dos, etc. Pas de panique c’est normal. Il est d’ailleurs indiqué (x1, x2 etc…) le nombre de pièces que vous devez découper avec chaque morceau.  Vous trouverez parfois la notion « couper au pli » ou « pliure ». Il vous suffit de placer votre tissu plié en deux, le niveau de la pliure sur le bord du patron. Vous obtiendrez ainsi les 2 morceaux de la pièce par symétrie.

Je vous mets un dessin pour que ce soit plus clair 😉 Et sinon, j’ai rédigé un article plus complet sur le sujet : comment déchiffrer et utiliser un patron.

Patron et droit fil

Les tailles : un patron est souvent décliné en plusieurs tailles. Chaque taille est représentée par une couleur ou un symbole (trait plein, trait fin, pointillés etc.). A vous de choisir la taille qu’il vous faut en vous reportant au tableau des mesures.

La flèche du droit fil : on l’a déjà dit plus haut. C’est le sens du tissu parallèle à la lisière.

Les crans d’assemblage ou repères : parfois ils sont matérialisés par un trait et une lettre, ou un symbole (rond, triangle, etc). Ils vous aident lors de l’assemblage des pièces. Il faut superposer ensemble les repères identiques : le repère A sur le repère A etc.

Les marges de couture ou valeurs de couture : quand vous cousez, vous n’assemblez pas les pièces au ras du tissu. Il faut laisser une certaine marge (1 cm généralement pour les tissus cotons et 7mm pour les jersey). C’est ce qu’on appelle la marge de couture, tout simplement. Faites attention, elles sont parfois comprises dans les patrons et parfois non. Il faut alors les rajouter à la main. 

Et voila, vous connaissez tous les termes basiques

Avec ces premières définitions des termes techniques en couture, vous voilà bien équipé pour commencer vos premiers projets sereinement. Je publierai certainement un deuxième article avec les termes techniques en couture niveau 2. D’ailleurs, n’hésitez pas à me laisser en commentaire, les termes techniques que vous voulez que je rajoute à cette liste.

Leave a Reply

huit + quinze =